• NETSQUARE FRANCE

Différence entre fibre FTTH, FTTLA et FTTDP

La fibre optique et la promesse d’une connexion à très haut débit sont devenues de véritables arguments commerciaux pour les fournisseurs d’accès à internet. Cette façade masque cependant des modes de déploiement différents qui ne manquent pas d’affecter le débit et la qualité de la connexion auprès de l’utilisateur. FTTH, FTTLA et FTTDP, quelle est la différence entre ces types de connexion à la fibre optique ?



ordinateur fibre optique


La FTTH : la fibre à 100 %

La FTTH ou Fiber To The Home est une connexion intégrale au câble optique jusqu’au domicile de l’abonné. Du point de vue matériel, il s’agit de la seule vraie connexion où l’abonné bénéficie de la fibre à 100 %. De ce fait, la fibre optique est tirée depuis le nœud optique vers le domicile, et ne se limite pas au réseau de distribution du FAI. La fibre est en conséquence directement connectée à la Box fournie par le FAI ou à une prise terminale optique, à travers la jarretière optique. Ce type de connexion à la fibre est aussi appelé Fibre de bout en bout.


La FTTLA : un raccordement hybride

La FTTLA ou Fiber To The Last Amplifier signifie que le câble optique est tiré jusqu’à un nœud optique, lequel fait également office de répartiteur vers les abonnés. Cet amplificateur est généralement disposé dans une armoire située dans une rue, dans un bâtiment ou à proximité de ce dernier. Après le nœud, ce n’est plus de la fibre optique qui apporte la connexion vers l’abonné, mais un câble coaxial cuivré. Le signal optique est de ce fait converti en signal électrique dans cet amplificateur. Le tirage par câble coaxial se faisant souvent sur de courtes distances, la qualité de la connexion ne connait pas de grandes dégradations. C’est en revanche au niveau du débit montant que les effets se ressentent, avec des valeurs oscillant autour des 100 Mb/s. La FTTLA demeure confortable pour les téléchargements, le visionnage de streaming, et la navigation, mais peut montrer ses limites dans les applications lourdes telles que la visioconférence et les jeux vidéo exigeants en ressources.


La FTTDP : une touche de VDSL

La FTTDP ou Fiber To The Distribution Point est aussi une liaison hybride fonctionnant sur le même principe que la FTTLA. La différence réside dans l’utilisation d'une paire cuivrée de type VDSL à la place du câble coaxial pour tirer la connexion vers le domicile de l’abonné. Les signaux optiques sont également transformés en signaux électriques avant l’arrivée chez le client. Il en résulte une limitation du débit ascendant aux alentours des 100 Mb/s. La FTTDP convient en conséquence à une utilisation quotidienne normale, mais aura du mal à prendre en charge les utilisations lourdes en transmissions ascendantes.

6 vues