• NETSQUARE FRANCE

Quelle est la différence entre un lien SDSL et une fibre dédiée FTTO ?

La fibre dédiée FTTO et le lien SDSL sont deux technologies de connexion internet offrant des débits symétriques. Ils sont cependant différents au niveau de leurs structures technologiques respectives, mais aussi des débits et des tarifs. Passons en revue les différences entre la fibre dédiée et le SDSL.



Les signaux de communication optiques et électriques


L’une des principales différences entre la fibre optique FTTO et le lien SDSL porte sur les structures respectives de ces deux technologies de connexion internet. En effet, alors que le SDSL met en œuvre une paire cuivrée, la fibre dédiée achemine la connexion grâce à un câble doté d’une âme optique. La transmission s’effectue par conséquent grâce à des signaux électriques du point d’émission au point de réception sur le SDSL. La fibre optique exploite pour sa part des signaux lumineux circulant entre deux points pour transmettre les informations. Les signaux lumineux sont par la suite convertis en signaux électriques compréhensibles par l’ordinateur au niveau de terminaux tels que la box.

Cette différence de structure affecte d’emblée la qualité du signal selon la distance de transmission. Alors que les signaux électriques du SDSL connaissent des pertes au-delà de 2,4 km, la fibre est moins affectée par la dégradation, même sur les plus longues distances. Le câble optique est d’ailleurs insensible aux interférences électromagnétiques pouvant impacter considérablement les connexions de type DSL.


Les niveaux de débits


La vitesse de connexion représente aussi une différence significative entre le SDSL et la fibre FTTO, bien que chacun de ces deux types de connexions permette d’obtenir des débits symétriques. En effet, le SDSL est généralement limité à des débits de 512 kb/s à 20 Mb/s, alors que la fibre FTTO est capable de livrer un très haut débit pouvant atteindre les 10 Gb/s descendants et 2 Gbps ascendants.

La fibre convient à ce titre aux utilisations les plus rigoureuses, telles que la visioconférence, le streaming ou encore les applications Cloud. L’abonnement et la mise en service de la fibre s’avèrent en outre moins coûteux que ceux du SDSL. Ce dernier implique en effet le groupage de plusieurs liens pour obtenir des débits plus élevés, alors que le déploiement de la fibre bénéficie des efforts conjoints des opérateurs, de l’État et des collectivités.


La disponibilité


La fibre optique FTTO et le lien SDSL diffèrent également au niveau de la disponibilité selon les zones de couverture. La fibre en est en effet à son déploiement progressif sur le territoire métropolitain dans le cadre du Plan France très haut débit. La couverture totale de la France étant prévue pour 2025, certaines localités demeurent jusqu’ici non éligibles. Il en est de même pour les collectivités à taille réduite où le nombre d’abonnés potentiels représente une faible rentabilité vis-à-vis des moyens nécessaires au déploiement de la fibre.


De son côté, la connexion SDSL est acheminée grâce aux lignes téléphoniques habituelles. Elle constitue par conséquent une alternative pour bénéficier de débits symétriques dans les localités non éligibles à la fibre FTTO.

52 vues