• NETSQUARE FRANCE

Quels sont les matériaux utilisés pour la fibre optique ?

La fibre optique est un câble hautement technique conçu pour transmettre les données à travers des signaux lumineux, plutôt que des signaux électriques. Elle est constituée de plusieurs éléments fonctionnels et protecteurs pour permettre son utilisation pour le grand public. Intéressons-nous aux différents matériaux utilisés sur la fibre optique.



Les matières de l’âme

L’âme de la fibre optique constitue le cœur du câble qui permet de transporter le signal lumineux du point d’émission vers le point de réception. Ce cœur consiste en un fil en verre ou en plastique dont l’épaisseur peut varier de 10 µm à 100 µm selon le calibre du câble optique.

L’âme en verre est généralement proposée sur les fibres monomodes et offre les meilleures performances de transmission des signaux optiques. Ce type de cœur est en effet fabriqué avec du verre de silice dont la pureté est de l’ordre de 99,9999 %. Les câbles optiques en verre s’avèrent en revanche plus coûteux, plus délicats à installer et plus sensibles à la casse. Ils sont par conséquent destinés à un usage plus restreint, notamment pour les besoins de débits particulièrement élevés.

L’âme en plastique est pour sa part fabriquée avec une matière acrylique PMMA hautement transparente. Il est plus couramment utilisé sur les câbles multimodes, et offre l’avantage d’un coût réduit ainsi que d’une plus grande facilité d’installation et de soudure. Les câbles optiques en plastique sont en revanche moins efficaces que les modèles en verre, mais demeurent hautement performants dans le cadre de l’usage grand public.


La matière de la gaine optique

Recouvrant l’âme en plastique ou en verre, la gaine optique a pour fonction de contenir le signal lumineux transmis. Elle bénéficie en ce sens d’une propriété réflectrice pour favoriser le déplacement de la lumière. La gaine optique est également fabriquée en verre de silice ou en plastique PMMA. Son niveau de pureté est en revanche plus bas que celui de l’âme afin de baisser son indice de réfraction. Cette légère différence permet de maintenir le flux lumineux dans le cœur du câble, à travers le phénomène de réfraction totale.


Quelle matière pour le revêtement de protection ?

Ce revêtement fait d’une matière élastomère thermoplastique procure une protection mécanique de l’âme et de la gaine optique. Il préserve notamment le combiné optique de l’écrasement, des chocs, des frictions, de l’humidité ou encore des températures extrêmes.


Les fibres de renfort et le blindage

Ces fibres généralement en kevlar procurent un supplément de protection mécanique et enveloppent l’ensemble du combiné optique et du revêtement de protection. Un enroulage métallique peut également venir s’ajouter aux fibres de kevlar sur certaines configurations de câbles optiques, particulièrement les modèles à blindage.


La gaine externe de la fibre optique

La gaine externe est souvent fabriquée avec une matière plastique. Cette couche finale améliore davantage la protection contre les éléments externes, tels que l’humidité, la température, les rayons UV et les contraintes mécaniques. L’épaisseur et la matière utilisée pour cette gaine externe sont très variables selon le modèle et la marque de câble.

0 vue