• NETSQUARE FRANCE

Tout savoir sur la fibre FTTH

Dans les années 1980, la FTTH ou Fiber to The Home s’est développée en France. Jusqu’à ce jour, certains câbles installés au cours de cette période sont encore employés. Appelée également fibre mutualisée, cette solution issue de la technologie de la fibre optique est utilisée aussi bien par les particuliers que les entreprises.


Particularité de la FTTH


Destinée à accélérer la vitesse de connexion Internet des utilisateurs, la FTTH est installée depuis un point central vers des bâtiments individuels. Fournissant un accès Internet haut débit, cette fibre optique peut être raccordée directement vers des entreprises et des immeubles d’habitation.


Pour mettre en œuvre la FTTH, il faut installer de nouveaux câbles. Ces derniers doivent être raccordés avec les derniers liens qui se trouvent entre les utilisateurs individuels et les câbles fibre optique présente.


Par rapport à une connexion Digital Subscriber Line ou DSL ou celle d’un modem câble, ses vitesses de connexion sont 20 à 100 fois plus rapides. Les utilisateurs profitent ainsi d’un haut débit fixe pouvant atteindre les 100 Mbps (mégabits par seconde).


Mode de fonctionnement


Tous les bâtiments raccordés à la FTTH ainsi que l’ensemble des télécommunications du dernier kilomètre sont raccordés à cette solution de fibre optique. Les câbles partent d’un bureau central, puis passent par un concentrateur de distribution de fibre. Avant d’arriver dans le foyer à l’aide d’un terminal, ils passent par un point d’accès au réseau. Afin de profiter de performances élevées, les données peuvent être transmises à partir de signaux lumineux.


Le déploiement peut s’effectuer par fibrage vertical ou par fibrage horizontal.

  • Le fibrage vertical a lieu à partir du point de mutualisation jusqu’au logement de l’utilisateur. Après conventionnement, l’opérateur d’Immeuble doit se charger de cette étape du déploiement. À l’aide d’un co-investissement, il devient propriétaire du réseau et doit permettre aux opérateurs d’accéder à son réseau.

  • Le fibrage horizontal : dans ce cas, la fibre optique est reliée depuis le nœud de raccordement optique ou NRO jusqu’au point de mutualisation. Ce point de mutualisation peut se trouver dans les zones très denses pour les bâtiments en relation avec le domaine public. Il est situé dans la propriété privée pour les immeubles qui abritent plus de 12 logements.

Les atouts du FTTH


La fibre optique FTTH offre une connexion très haut débit. Comparées au DSL et au modem câble, employant des conducteurs à paires torsadées et des câbles coaxiaux, ses vitesses sont beaucoup plus élevées sur de plus longues distances.


Selon les experts, cette solution est la mieux adaptée pour répondre aux différents besoins des consommateurs dans le futur :

  • Comme elle est directement raccordée aux résidences, elle est meilleure par rapport aux autres configurations de fibre. Avec un câble coaxial ou Ethernet, il est également possible de compléter les autres segments de réseau.

  • Nul besoin de remplacer la fibre pour effectuer différentes mises à niveau. Étant donné qu’il n’est pas nécessaire de procéder à la mise à jour de la fibre pour mettre à jour l’infrastructure, elle est dite « future proof ».

  • Sur des applications, telles que YouTube, elle présente d’excellentes performances, notamment pour le streaming de vidéo haute définition.

0 vue